La Bussière

Bourgade qui pour tout oser, aurait pu souffrir quelques bons mots de Michel Audiard, la Bussière comptait à peine plus de 320 habitants au recensement de 2016.

Une population vieillissante*, répartie autour d’un centre bourg et d’une soixantaine de hameaux ou lieux-dits, disséminés sur 3209 hectares de plaines vallonnées et massifs plus ou moins boisés.

(*) formule retenue par la Société Valeco,
porteuse d’un projet d’usine éoliennes
sur le territoire de la commune

Ayant vu le nombre de ses administrés diminuer de moitié en une cinquantaine d’années, la commune qui semble n’en pas finir de se chercher un nouveau souffle, après la construction d’une salve de HLM touristiques** au cœur de la vallée de la Gartempe dans les années 70 (…) pourrait bien trouver le salut par son positionnement privilégié au cœur du triangle d’or historique de la Vienne.

(**) Création d’un centre de vacances VVF :
À l’origine, les touristes étaient accueillis
dans des appartements situés dans des tours.
Aujourd’hui, seule l’une d’entre elles a été
conservée et les vacanciers logent
dans des maisons individuelles.

Située entre les sculptures pariétales d’Angles sur anglin, la cité médiévale se chauvigny et les fresques millénaire classées au patrimoine mondial de l’UNESCO de l’abbaye de St Savin ; bien que quelques traces d’occupation humaine plus ou moins anciennes aient pu être repérées sur son territoire, la Bussière ne semble guère offrir de relief ou d’aspérité suffisante pour entrer en concurrence direct avec les communes environnantes en terme de patrimoine naturel, historique ou architectural.

Celle-ci pourrait toutefois tirer profit dans les années à venir de ses aménagements (village vacances et chambres d’hôtes). Profits conditionnés par l’abandon du projet d’usine éoliennes défendu par son maire dans le périmètre historique de l’ancien Prieuré fontevriste de la Puye.

A voir :

  • Le site Natura 2000 de la Basse vallée de la Gartempe se prolongeant sur la commune de Saint-Pierre de-Maillé.
  • Les diverses Zones Naturelles d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF), tels le Vallon de Foussac » et celui de Pérajoux .
  • La Bertholière: Propriété du XVIe ou du début du XVIe siècle, siège du village vacances VVF.
  • Le Logis de La Bussière (XVe ou XVIe siècle), l’ancien ensemble fortifié de la Jarrie et ses douves du XVIe siècle, ou le château de Foussac construit au milieu du XVIIIe siècle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close