Adriers

Point culminant de la Vienne (86) avec ses 233 m d’altitude. Ayant compté jusqu’à plus de 2.000 habitants à la toute fin du XIXe siècle, avant de subir de plein fouet comme de nombreux de villages du Montmorillonnais de plein fouet la crise agricole et l’exode rurale, Adriers s’étend sur une superficie de xx km2.

Bien qu’étant apparut à la toute fin du VIIIe siècle sous l’appellation de « Adracinse », la commune dont les premières traces d’occupation humaine semblent pouvoir être datées du néolithique et compte aujourd’hui environ xx habitants n’a semble t-il su conservé que de rares éléments de son patrimoine.

Traditionnellement considéré comme posée à « l’entre fins » (entre les frontières) des Pictons ( Poitou) et des Lémovices (Limousin)


« Le Château de la Combe »

Les archives du Prieuré du Teil nous font connaître l’existence de la terre de la Combe au cours de la deuxième moitié du 15ème siècle. Un château moderne, à l’architecture classique rigoureuse est visible de nos jours et date du premier tiers du 19ème siècle et a été agrandi et modifié vers 1930. Il possède sa propre chapelle funéraire. (Propriété privée).


« Le Château de Messignac »

Le château est composé d’un vaste corps de logis flanqué de chaque côté de deux avant-corps. De facture classique, on remarque d’abord ses proportions harmonieuses dans ses façades Est et Ouest. Les restes de douves et de murs attestent d’un site beaucoup plus ancien, ce sont là des traces d’un château fort, cité à la fin du 13ème siècle. Il a reçu d’importantes réparations sous le 1er empire, sans entraîner une modification de son aspect. (Propriété privée).

  Le Château Branlant   C’est la plus ancienne des demeures bourgeoises. Elle présente les caractères d’une maison forte datant de la fin du 16ème siècle, avec ses murs très épais et ses canonnières. Elle possède également une fenêtre à meneaux de bois datant de la renaissance. Elle servit de presbytère lors de la révolution de 1789, comme en témoignent des fresques à l’intérieur. (Propriété privée).
  Le « logis Saint Pierre » Le chapitre de Saint Pierre du Dorat était seigneur châtelain d’Adriers dont on retrouve les premières mentions vers le début du 10ème siècle, dans les archives de l’abbaye de Nouaillé. Un magnifique logis (1756), construit après un édifice plus ancien bordant la route, porte le nom de Saint Pierre. Actuellement le siège de la pharmacie. (Propriété privée). 
« L’ancien presbytère  » (1832)    Il a été et reste la plus belle demeure d’Adriers. Le style de construction choisi fut celui qui, depuis la fin du 17ème siècle, dominait autant pour les maisons de maître que pour les demeures nobles. Un corps central à deux niveaux, flanqué de deux pavillons porteurs chacun d’un étage aménagé, le tout coiffé d’une toiture à la Mansart, ouverte par de belles et hautes lucarnes annonçant le rang social de l’occupant. A été occupé en 1832 pour la première fois. (Actuellement propriété privée).

 » La Chapelle » 

Elle est dédiée à Saint Etienne de Muret. Elle est située sur la route de Plaisance, elle rappelle en ce lieu la présence d’un monastère de l’Ordre de Grandmont élevé au milieu du 12ème siècle sur les terres données par le chevalier Boson, seigneur de l’Isle-Jourdain. Il fut détruit du 18ème au 19ème siècle.

La chapelle fut bâtie entre 1871 et 1875 avec des éléments récupérés de l’ancien prieuré. Elle fut et reste un lieu de pèlerinage et de « voyages », Saint Etienne de Muret étant réputé pour guérir certaines maladies. Elle est propriété communale.


« Le Cimetière protestant de Royoux »

Situé non loin du lieu dit « Royoux » quatre tombes évoquent la présence d’une famille protestante en ce lieu. La famille Guérin a été propriétaire de Royoux et quatre de ses membres reposent dans ce petit cimetière. Depuis un édit de Louis XIV en 1666, les fidèles de la « nouvelle religion », s’étaient vu refuser l’accès aux cimetières communaux. La tradition s’est conservée d’une inhumation à part. (Propriété privé

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close