Haims

Siège d’une ancienne commanderie templière fondée au XIIIe siècle dont ne subsiste pour seuls vestiges qu’une tour (?) et quelques gravats. Commanderie rattachée au XVe siècle à l’une des maisons du temple les plus influentes de la région. Haims comptait 244 habitants au recensement de 2018.

Des Haimsois(es) qui n’auront eu d’autre choix que de subir de plein fouet l’exode rurale et voir leur nombre divisé par 3 en l’espace d’un siècle. Plaçant ainsi la commune parmi les moins peuplées du département de la Vienne, alors même qu’elle peut en être considérée comme l’une des plus anciennes .

Témoignant d’une occupation humaine à l’époque gallo-romaine (présence de Ferriers, et divers résidus de céramiques), Haims est mentionnée dés le Xe siècle, durant l’ère carolingienne sous la dénomination de :  » villa que dicitur Agenti « .

Située à la croisée des chemins entre St Savin, Montmorillon et la Trimouille, les 3 principales communes des environs. Desservie par un réseau secondaire essentiellement emprunté par les véhicules de carrières et autres tracteurs routiers ou agricoles. Haims qui n’aura longtemps eu d’autre alternative que de vivre de sa vocation jusqu’à être touchée de plein fouet par la crise agricole (surfaces cultivées en diminution de 30% dans la période 2000-2010) s’étend sur un territoire de 32.25 km2.

L’histoire nous apprend que: Le curé du village durant la seconde moitié du XVIIIe siècle aurait amené son neveu à suivre sa vocation. A cela rien de bien exceptionnel, si ce n’est qu’une fois ordonné, le jeune homme qui restera 3 ans vicaire à Haims auprès de son oncle, sera pris de panique lors de sa première messe. Montant en chaire, il restera longuement tapis au sol.

“J’y serais encore, dira t-il plus tard, blotti comme un lapin dans un trou, si mon oncle n’avait envoyé le sacristain me chercher”.

Le jeune prêtre s’éteindra en 1834, à l’âge de 82 ans. Il sera canonisé 100 ans plus tard et deviendra pour l’éternité Saint André-Hubert Fournet, Fondateur aux côtés de Ste Jeanne Elisabeth Bichier des Ages, de la Congrégation des Filles de la Croix. Une congrégation qui comptera jusqu’à 286 établissements scolaires dans toute la France en 1905 et est encore très présente en France, Italie, Canada, Brésil, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Thaïlande, Argentine, Espagne.

La chaire est encore visible dans l’église d’Haims

A voir:

  • La tour de la commanderie: Seul vestige d’un vaste ensemble construit par les Templiers, qui au XIIe siècle comprenait divers bâtiments agricoles, le logis et une chapelle.
  • Le château de Thenet. Situé sur le territoire de l’ancienne paroisse de Thenet – ou Anthenet -, rattachée à Haims en 1820.
  • L’église Saint-Michel du XIe siècle, profondément remaniée au fil du temps et ses peintures réalisées dans la droite ligne de celles inscrites au coeur de la vallée des Fresques. L’une des ses cloches date de 1520, ce qui en fait l’une des plus anciennes fondues dans la région.
  • A noter aussi la présence pour le moins étonnante au cœur du Poitou, d’un temple bouddhiste crée en 2007 par Davina, ex-égérie des années 80 officiant aux côtés de Véronique dans l’émission Gym Tonic. Le temple de Chökhor Ling
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close