La Bussière

Ancien bourg de 320 habitants (chiffre de 2016) répartis sur un territoire de 3 209 hectares. Territoire fait de plaines vallonnées et de massifs plus ou moins boisés. La Bussière qui a vu sa population diminuer de moitié ces cinquante dernières années, malgré diverses tentatives plus ou moins heureuses de diversifier son offre touristique. Construction d’une salve de HLM touristiques au cœur de la vallée de la Gartempe dans les années 70 et dépôt d’un dossier d’usine éoliennes pour tenter d’endiguer son surendettement, semble n’en pas finir de se chercher un nouveau souffle.

Bien que ne pouvant que difficilement pouvoir prétendre entrer en concurrence avec les communes et sites exceptionnels environnement, la Bussière pourrait bien espérer trouver le salut par son positionnement au cœur du triangle d’or historique de la Vienne.

Située en effet au cœur d’un site de 160km2 posé entre les sculptures pariétales d’Angles sur anglin, la cité médiévale se Chauvigny et les fresques millénaire classées au patrimoine mondial de l’UNESCO de l’abbaye de St Savin ; bien que quelques traces d’occupation humaine plus ou moins anciennes aient pu être repérées sur son territoire, celle-ci pourrait bien tirer profit dans les années à venir de ses aménagements (village vacances et chambres d’hôtes).

A voir :

  • Le site Natura 2000 de la Basse vallée de la Gartempe se prolongeant sur la commune de Saint-Pierre de-Maillé.
  • Les diverses Zones Naturelles d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF), tels le Vallon de Foussac » et celui de Pérajoux .
  • La Bertholière: Propriété du XVIe ou du début du XVIe siècle, siège du village vacances VVF.
  • Le Logis de La Bussière (XVe ou XVIe siècle), l’ancien ensemble fortifié de la Jarrie et ses douves du XVIe siècle, ou le château de Foussac construit au milieu du XVIIIe siècle.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close