Saulgé

Commune de 1.016 habitants (chiffre de 2016) posée sur un territoire de 62.31km2, Saulgé passe apparait comme un village du montmorillonnais fier de son histoire et de son ancrage dans la ruralité.

Bien que la découverte de sarcophages mérovingiens puisse accréditer la thèse d’occupation humaine de son sol bien avant l’an mil; et que quelques anciennes forteresses puissent témoigner de l’existence d’une seigneurie locale au Moyen-âge:

  • Âge de Plaisance (ou Place forte de l’Âge): Maison forte du bas Moyen-âge entourée de douves.
  • Le Donjon de Lenest (XIII – XVe siècle): Ancienne maison forte dont ne subsistent que le corps central et quelques éléments de remparts.
  • Le château de Beaupuy: Vestige d’une forteresse médiéval du XIIIe siècle dominant la vallée.

L’histoire du village reste surtout étroitement liées à l’existence d’anciennes fermes ou métairies, dont l’écomusée de la « ferme de Juillé » passe pour être l’un des plus bel ensemble.

Inscrite sur le circuit dit « de la vallée des fresques », itinéraire touristique courant sur 20km le long de la Gartempe et mettant en lumière les peintures murales réalisée dans des édifices civiles ou religieux du Moyen Age au XIXe siècle. L’église dont la fonction paroissiale est attestée depuis 1260, appartenait à un ensemble prioral qui dépendait de l’abbaye de Bourg-Dieu à Déols (Indre).


Placée sous le vocable de Saint-Divitien (ancien Evêque de Soisson contemporain de Ste Radegonde), l’édifice du XIe bien que profondément remanié au fil des siècles, offre un savoureux mélange de détails architecturaux mis en relief par des peintures réalisées en 1859.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close